Hyetis Alpha : une montre connectée qui est aussi une montre mécanique

montre connectée Hyetis Alpha

montre connectée Hyetis AlphaLa Hyetis Alpha a été annoncée il y a déjà plusieurs années. Alors qu’on pensait le projet de montre connectée abandonnée, la marque vient d’annoncer que la montre sera bien mise sur le marché en janvier 2016.

Cette Hyetis Alpha est une montre connectée exceptionnelle à bien des niveaux et il est difficile de savoir par quel morceau commencer sa description.

Je pense que la philosophie de cette montre connectée est à préciser dès le début…

Philosophie : une montre mécanique (automatique) avant tout

Cette montre connectée est donc équipée d’un mouvement automatique du type Sellita SW300.

Il s’agit donc d’une montre à aiguilles mais qui dispose d’écran OLED sur le cadran.

Mouvement automatique Sellita 300
Mouvement automatique Sellita 300

Il y a alors deux systèmes distincts installés sur cette montre :

  • le mouvement automatique : fonctionne sans pile et se « recharge » à l’aide des mouvements du poignet ce qui permet d’entraîner les aiguilles,
  • le composant « connecté » : basé sur un processeur ARM, des capteurs en tout genre (nous verrons cela plus tard – c’est assez énorme) et l’écran OLED, il assure les fonctionnalités connectées de la montre.

Tout d’abord, le mouvement automatique est un clone du ETA 2892 et reste donc de très bonne qualité.

Ce qui est intéressant c’est que cela résume bien l’idée que de nombreuses personnes peuvent se faire d’une montre connectée.

En ajoutant un module électronique à une montre classique, Hyetis propose avant tout une vraie montre : même lorsque la batterie du module connecté sera morte, la montre continuera de fonctionner, l’heure est toujours visible, le mouvement est réparable par un horloger, etc.

Cette philosophie est bien évidement à contre-courant de ce que propose Apple ou Samsung.

Dans le cas de ces fabricants de smartwatches, l’objet est avant tout connecté et il donne, presque accessoirement, l’heure. Si la batterie est à plat : pas d’heure.

On ne peut que féliciter Hyetis d’avoir choisi de « casser » ce concept.

Un design luxueux et imposant

Cette Hyetis Alpha est une montre imposante avec son boîtier de 44mm.

montre Hyetis AlphaSon design met tout de suite en valeur son côté aventure et sportif. C’est une montre qui demande à être portée en pleine nature c’est une évidence rien qu’en la voyant.

Le boîtier en proposé en deux matière : céramique (noir ou blanc) ou carbone. Oui, on est loin des matières métalliques ou plastiques proposées chez la concurrence. Mais, vous verrez que le prix est aussi loin de ce qu’on a l’habitude de voir…

Comme toute bonne montre sportive, elle est aussi étanche à 100m. De plus, son verre saphir devrait protéger votre montre des chocs de la vie de tous les jours.

Les bracelets sont interchangeables car ils contiennent la batterie qui fait fonctionner le module électronique. Il est donc possible d’emporter en expédition plusieurs bracelets et de changer si on est à court de batterie.

Une montre connectée d’un nouveau genre

La partie électronique de la montre ne correspond en rien à ce qu’on a déjà vu avant.

Le processeur est un ARM à 180 Mhz. Ce qui peut sembler peu. Sauf que le système a été pensé spécialement pour cette montre et qu’il s’avère très spécialisé. Il est basé sur FreeRTOS et a été entièrement conçu et programmé en Suisse.

Les informations s’affichent donc sur un écran OLED qui se contente de nous montrer des informations textuelles et des petits pictogrammes (icône Bluetooth par exemple ou phases de lunes).

Cet écran n’est pas tactile (et pour cause ! ) car un système de laser a été mis en place pour faire défiler les informations sur l’écran.

Je pense que cette vidéo vous parlera mieux qu’une description textuelle :

Il faut donc passer le doigt devant le cadran de la montre pour basculer d’un écran à l’autre. C’est intéressant si on utilise celle-ci avec ces gants où qu’on a les mains sales.

Au niveaux des fonctionnalités, elles ne sont pas comparables à ce qu’on trouve ailleurs.

Bien évidemment, il sera possible d’avoir des notifications d’appels et de SMS. Mais ne vous attendez pas à une interactivité incroyable : il vous faudra utiliser votre smartphone pour répondre à vos contacts.

Par contre, cette Hyetis Alpha propose d’autres choses plus intrigantes.

Une montre connectée fonctionnelle

La montre se veut fonctionnelle avant tout. Il faut donc qu’elle soit utile.

C’est pourquoi la partie tracker d’activité classique (nombre de pas, etc.) a été enrichie d’un outil permettant d’enregistrer les temps de plongée et leur profondeur.

D’autres capteurs présents dans la montre permettent aussi des choses originales qui permettent de vous informer sur votre environnement :

  • il y a un capteur de rayons UV (situé à 3h sur le cadran) : pour vous informer de la « puissance » du soleil
  • il y a un gyroscope (utile pour capter l’activité)
  • un magnétomètre : pour mesurer l’intensité d’un champ magnétique ! (voir wikipedia)
  • un accéléromètre (utile pour capter la vitesse des mouvements du bras ou du corps)
  • un altimètre : mesure de l’altitude
  • un baromètre : mesure de la pression
  • un thermomètre
  • un hygromètre : mesure l’humidité dans l’air
  • un module de réception GPS
  • un cardiofréquencemètre : mesure les battement du cœur
  • un moniteur de saturation de l’oxygène dans le sang (!?)

C’est donc une des montres connectées les plus complète !

Pour vous donner une idée des capacités de la montre, on peut dire qu’elle intègre une vraie station météo capable de vous donner des informations sur n’importe quel endroit dans lequel vous vous trouvez (alors que les autres montres connectées vont seulement interroger une base de données Internet).

Ceci dit, il faudra voir à l’usage si le logiciel intégré est à la hauteur de l’équipement de la montre…

Swiss Made : what else ?

La montre est « Swiss Made » c’est à dire qu’elle a suffisamment de partie qui ont été fabriquées en Suisse pour que ce label habituellement synonyme de qualité puisse lui être apposé.

mouvement automatique Hyetis AlphaLa batterie a une autonomie décevante de 24h. Mais, comme on l’a vu, on peut facilement la remplacer puisque elle est placée dans le bracelet de la montre.

Il sera donc possible d’acheter des bracelets supplémentaires pour augmenter l’autonomie de la Hyetis Alpha.

La montre sera compatible avec les iPhones (iOS) et smartphones Android. Pour le moment, nous n’avons pas d’informations sur l’application qui accompagnera la montre.

Passons maintenant à ce qui fâche : le prix.

  • Modèle en céramique : 3900 francs suisses (3600€ environ)
  • Modèle en carbone : 4950 francs suisses (4600€ environ)

Oui, il s’agit d’une montre connectée très chère d’une marque presque inconnue. Cependant, il faut bien se rendre compte que cette montre ne s’adresse pas aux amateurs de gadgets connectés.

La cible de Hyetis c’est bien les vrais amateurs d’horlogerie qui souhaitent s’offrir avant tout une vraie montre (automatique) qui sera aussi doté de fonctionnalité avancées.

Site : hyetis.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *