IWC Connect : une nouvelle réponse suisse aux montres connectées

IWC-Connect-smartwatch-strap-IWC-aBlogtoWatch-2Qu’on se le dise : la Suisse n’a pas dit son dernier mot ! Voici une nouvelle preuve de la vivacité de l’industrie horlogère suisse : le module IWC Connect.

Tout d’abord, il est nécessaire de rappeler qui est IWC.

IWC (International Watch Company) est un fabricant horloger suisse établi à Schaffhausen (Schaffhouse) . Depuis 1868, IWC fabrique et commercialise d’excellentes montres mécaniques et automatiques. Actuellement, la marque appartient au groupe Richemont et vous pourrez en apprendre un peu plus sur la page Wikipedia de IWC.

Pour vous donner une idée, une montre IWC coûte au minimum plusieurs milliers d’euros (à partir de 4000 ou 5000) et peut valoir plus de 30 000 euros pour les montres les plus évoluées et luxueuses.

A priori, on peut penser que cette marque ne joue pas dans la même catégorie qu’une montre connectée. Pourtant avec l’arrivée de l’Apple Watch à 18 000 euros, on sent bien que les Suisses s’interrogent beaucoup.

Le module IWC Connect est donc une des réponses possibles pour lutter contre la smartwatch.

IWC Connect : cela fait quoi ?

Le module sera ajouté à certains bracelets de montres IWC.

Il s’agit d’un dispositif électronique qui fait capteur d’activité (tracker) et qui permet de se connecter à d’autres objet connectés (via le buzzword « Internet of things »).

Voici la façon dont IWC envisage son module connecté (source) :

« l’idée derrière cette innovation est d’offrir aux possesseurs de montres IWC de contrôler l’environnement connecté directement depuis leur poignet tout en maintenant l’intégrité de leur montre mécanique fabriquée à la main. »

Pour le moment, on ne sait pas si cette connectivité sera sous la forme d’un module Bluetooth ou NFC. Le plus probable est, évidemment, la présence du bluetooth, mais un module NFC pourrait être le bienvenue pour tout ce qui concerne la paiement.

En pratique, rien ne semble empêcher son utilisation avec une autre montre, mais on ne sait pas encore si les bracelets avec ce module seront vendus séparément.

Pas de date et pas de prix

Il s’agit d’une belle annonce, mais aucune date de disponibilité ou de prix n’a été communiqué.

A ce sujet, Montblanc avait déjà apportée une forme de réponse à la montre connectée. Le choix s’était aussi porté sur un bracelet connecté et le maintient d’une montre 100% mécanique. De même que Frédérique Constant et Alpina qui eux aussi planchent sur un produit connecté.

A mon avis, nous verrons de plus en plus de fabricants suisses s’attaquer au marché de la montre connectée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *