Où est la montre connectée Swatch ?

première montre swatch

première montre swatchDernière ce titre un peu provocateur se cache une vraie réflexion : alors que le marché de la montre connectée décolle enfin, la filière horlogère suisse n’a toujours pas sortie son modèle grand public capable de rivaliser avec la concurrence.

En effet, historiquement, on peu dire que l’industrie horlogère suisse doit une fière chandelle à la petite montre à quartz Swatch, fabriquée en Suisse et apparue dans les années 80.

Cette innovation technique avait permis à toute la filière d’encaisser le coup de la concurrence japonaise et de survivre. Mais pour combien de temps ?

Mais revenons à la montre connectée…

L’année 2017 est bien celle d’un nouvel espoir pour tous les acteurs du marché de la montre connectée puisqu’il semble bien que les gens commencent à réellement avoir envie de ce type de montre.

Et cela tombe bien car de nombreux fabricants de smartphones et de montres y cherchent un nouveau relais de croissance.

Ainsi, outre Apple qui a occupé l’espace médiatique avec sa montre 4G, on a Samsung qui a lancé un nouveau modèle mais aussi Garmin, Fitbit, Fossil, Diesel, Louis Vuitton, Casio, etc.

Bref, tout le monde s’y met.

Mais, du côté de la Suisse on y va a reculons. Heureusement, il y a quelques précurseurs comme Tag Heuer, Frédérique Constant ou Alpina qui s’y mettent – parfois avec des modèles hybrides.

apple watch series 3 et écouteurs bluetoothSeulement, globalement, personne ne semble réfléchir à rendre accessible au plus grands nombres un modèle connectée suisse.

Personne ? Oui, il y a Swatch, encore eux qui a déjà tenté le coup à deux ou trois reprises.

Tout d’abord, avec une montre tactile quartz qui propose aussi des fonctions simples de tracker d’activité. Cette montre est d’ailleurs toujours au catalogue.

Swatch Touch Zero Two 2
Swatch Touch Zero Two

Puis, un autre modèle destiné à l’Asie est apparu avec un système de paiement sans contact intégré.

La montre Bellamy de Swatch (paiement sans contact NFC)
Swatch Bellamy avec système de paiement

Et, bien que le marque s’est avérée assez précurseur en la matière, nous n’avons plus de nouvelles. Enfin, presque puisqu’une puce Bluetooth a été présentée il y a quelques mois.

Une simple puce donc, alors que Apple vient de présenter une montre connectée capable de s’affranchir d’un smartphone !

Je pense donc qu’il y a urgence : l’année 2018 c’est l’année ou jamais car, ensuite, il sera trop tard pour se lancer dans la course à la montre connectée. Avec des modèles qui se sont écoulés à plus de 34 millions d’exemplaires en 2016 (et sans doute pas loin de 50 millions cette année), cela devrait pourtant intéresser du monde.

Il faut donc espérer que Swatch – ou tout autre marque suisse – arrive enfin à sortir un modèle de montre connectée grand public rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *