Sa montre connectée lui apprend qu’elle est enceinte

Femme enceinte grâce à montre connectée

Femme enceinte grâce à montre connectéeLes montres connectées renferment toujours plus de capteurs et ceux-ci permettent parfois de trouver des informations auxquelles les ingénieurs n’avaient pas pensé. Une femme a donc découvert qu’elle était enceinte grâce à sa tocante connectée.

L’histoire se passe aux États-Unis. Une femme qui disposent d’une montre connectée Fitbit Surge équipée d’un cardiofréquencemètre découvre que son rythme cardiaque a augmenté.

Jusqu’ici rien d’anormal sauf que la personne n’a pas fait de sport et que l’augmentation est survenue tout à coup et est durable puisque cela a duré une dizaine d’heure.

Pour la montre et son logiciel cette femme a réalisé une activité physique importante (comme un exercice sportif du genre du footing).

Mais, la jeune femme na pas bougé de chez elle ! C’est d’autant plus surprenant que l’appareil n’avait jamais détecté ce genre de chose et s’est révélé très fiable jusqu’ à présent : le dysfonctionnement est donc exclu.

Le mari de cette personne décide alors de laisser un message sur le réseau social Reddit pour tenter de trouver une explication.

Tout d’abord, les internautes assurent que le Fitbit Surge fonctionne bien. Puis, après avoir posé des questions, la piste s’oriente vers deux possibilités :

  • la femme aurait traversé un événement très stressant
  • la femme serait enceinte

Après un test de grossesse, la nouvelle tombe : elle va être maman puisqu’elle est bien enceinte. Grâce à sa montre Fitbit, elle a réussi à savoir qu’elle allait avoir un enfant avant de faire un test de grossesse.

FitBit SurgeCela prouve une nouvelle fois que ces appareils connectés sont non seulement utiles pour ce qui touche à la santé, mais qu’ils peuvent aussi faire beaucoup plus de choses que ce à quoi on peut penser.

Avec la masse d’informations sur la santé collectées par les objets connectés, il manque maintenant des logiciels capable de les interpréter correctement pour savoir exactement ce qu’il a bien pu se passer en cas de données incohérente (comme c’est le cas ici).

Heureusement, les données et les applications qui les utilise permettent maintenant de partager beaucoup d’information avec des tiers. Cela permet ainsi d’avoir des avis complémentaires sur sa santé.

Mais, ces informations sont aussi accessibles (parfois) à des personnes auxquelles on aimerait pas nécessairement confier qu’on est enceinte. Je pense par exemple à ces étudiants qui sont obligés d’utiliser un bracelet FitBit.

Dans ce cas, le professeur de sport (ou l’administration) pourrait découvrir qu’une étudiante est enceinte ou traverse un stress important.

Cela peut-être à la fois une bonne chose (découvrir qu’un étudiant à des difficultés) et une mauvaise chose : s’immiscer dans la vie personnelle d’une personne.

Compte tenu de la nature sensible des informations stockées par ces bracelets il semble nécessaire de prendre des précautions lorsqu’on les partage avec des tiers : on ne sait pas ce qu’une personne avec un peu d’expérience sur le sujet pourra y trouver.

Dans tous les cas, cette jeune femme qui découvre qu’elle est enceinte grâce à sa montre est ravie. Et, à mon avis, elle risque de conserver longtemps sa montre Fitbit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *