Une étude montre les faiblesses des montres connectée

étude montre connectée problèmeLes montres connectées ont encore des défauts avant de convaincre le plus grand nombre : c’est le résultat d’une étude menée en Corée du Sud.

Pour le moment, il est nécessaire de recharger trop régulièrement sa montre connectée pour qu’elle soit vraiment utile. C’est ce qu’indique, Lee Hyuck-jae, un chercheur en semi-conducteur de la Korea Evaluation Institute of Industrial Technology :

« En ce moment, les performances des processeurs des smartwatches sont bien moindre que celles des smartphones en raison de leur petite batterie. Les montres connectées n’utilisent pas de processeurs à haute performance car ils demandent trop d’énergie. »

C’est donc la batterie le point faible des montres connectées. Avec de meilleures batteries, il serait techniquement possible de placer dans la montre des processeurs plus performants. Ces composants ouvriraient alors les montres à des applications beaucoup plus utiles – d’après Lee Hyuck-jae.

La bonne nouvelle c’est que la demande est en hausse (chez Apple par exemple), et que les créateurs de processeurs travaillent sur de nouveaux composants spéciaux pour les « wearables devices ».

Qualcomm, Samsung Electronics et SK hynix fabriquent dans leurs laboratoires des processeurs et batteries qui permettront d’avoir des applications révolutionnaires sur montre connectée.

Source : The Smartwatch Review

Cet article a été posté dans la catégorie Divers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *