A quoi ressemble une montre connectée en 2017 ?

Tag Heuer Connected Modular 45Avec le salon BaselWorld qui attire les fabricants de montres (connectées ou non), nous sommes en mesure de tirer le portrait robot de la montre connectée de 2017.

Contrairement aux premiers modèles de montres connectées sortis il y a de nombreuses années, l’année 2017 vient conforter plusieurs choses.

Les montres connectées doivent ressembler à des montres

montre connectée KronabyDe plus en plus, les concepteurs de smartwatch s’attachent à les faire ressembler à des vraies montres.

Certains, comme Frédérique Constant ou Alpina vont même jusqu’ à la confusion : leurs modèles connectées sont avant tout des vraies montres avec un petit module supplémentaire qui permet de connecter sa montre à son smartphone.

Dans tous les cas, les tocantes intelligentes qui sortent en 2017 possèdent toutes un écran circulaire. Sauf Apple, pour le moment…

Les montres connectées doivent présenter une expérience

Tag Heuer Connected Modular 45Les montres connectées, tout comme les modèles classiques, doivent « parler » aux consommateurs en présentant une « expérience ».

Tag Heuer semble l’avoir compris : sa dernière Connected Modular 45 est une montre Android Wear aux fonctionnalités partagées avec d’autres modèles utilisant le même système.

Pourtant, c’est une proposition de montre très différente : haut de gamme, très masculine, c’est un pied qu’on met dans l’horlogerie suisse de grande qualité grâce au label Swiss Made et à la marque Tag Heuer évocatrice de légendes horlogères en tout genre (oui Steve McQueen forcément)…

Dans le test de la montre Frédérique Constant que j’ai effectué cette année, j’ai pu remarquer la même chose : si on pense qu’il s’agit simplement d’un traqueur d’activité au look vintage on a tout faux.

Montre femme connectée Frédérique ConstantL’expérience proposée par l’horloger suisse est celle du raffinement et de la classe, dans le sens noble du terme. Lorsqu’on porte cette montre au poignet, on a avant tout une belle montre et pas un gadget rechargeable toutes les 24h…

Les montres connectées ne doivent pas tout faire

Je pense que c’est une des grosses tendances et un des gros changement qui s’est opéré ces derniers mois : une montre connectée ne doit pas tout faire.

Ou, plutôt, on pourrait présenter les choses ainsi : ce qu’une montre connectée fait, elle doit le faire très bien.

Withings a eu un certain succès avec ce concept : leur montre « Activité » n’est qu’un traqueur d’activité et de sommeil. Cependant, il est très efficace, fonctionne bien et la montre a une autonomie de plusieurs mois.

pro trek smart casio gpsSuivant le même schéma, Casio vient de sortir une nouvelle montre dans sa gamme Pro Trek. Cette montre connectée Casio a beau utiliser Android Wear 2.0, comme beaucoup d’autres, elle possède une fonctionnalité imparable : un système de cartographie complet.

Si on veut une montre connectée complète pour faire de la randonné, Casio possède un gros avantage sur ces concurrents : il n’y a pas besoin de connexion Internet pour que la montre puisse être utile.

Même si Samsung et Apple vendent beaucoup de montres connectées, leur positionnement généraliste les cantonne au marché des amateurs de gadget high-tech ce qui les empêche de vraiment pénétrer le marché de la montre classique…

Conclusion

C’est en tenant compte de ces différents paramètres que les marques horlogères classiques citées dans cet article ont sorti avec succès leurs premières montres connectées.

D’autres prennent un peu plus de temps, comme Swatch, mais nul doute que leurs futurs modèles devraient aussi tenir compte de ces caractéristiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *