Test de la Pebble Time

Pebble_Time_testLa Pebble Time a déjà été envoyée à la presse qui a pu tester cette nouvelle montre connectée. C’est donc l’occasion de voir ce qu’elle a dans le ventre via un test en bonne et due forme.

La Pebble Time est une version couleur (mais pas seulement) de la Pebble.

La Pebble, malgré un écran monochrome, avait su briller avec ces milliers d’application et son million d’exemplaires écoulés en peu de temps. Logiquement, l’entreprise a continué avec une version couleur en résine et une version en acier (la Pebble Time Steel).

> Voir tous les TESTS de montres connectées

C’est la version en résine qui a été testée en anglais par Engadget. Voici le test de la Pebble Time par les journalistes de ce célèbre site qui est en réalité une adaptation que je fais pour les lecteurs français.

L’aspect général

Avec un boitier rectangulaire aux bords arrondis, cette montre n’est pas du monde du luxe.

Les designers ont choisi de s’inspirer des modèles « casual » et colorés qu’on peut trouver chez Swatch ou Ice Watch pour faire de la Pebble Time une montre simple de détente qui ne fait pas trop habillée.

Un bord en acier est tout de même présent ce qui évite de donner une touche « tout plastique » à l’ensemble. Clairement, on sent qu’on a pas affaire à un jouet.

pebble-time-steelLa version acier vient corriger un peu cela en utilisant une matière qui permet de porter la Pebble Time au poignet en toutes circonstances.

Mais, pour briller durant les soirées de l’ambassadeur et autres cocktails, il faudra voir ailleurs.

La Pebble Time est donc adaptée au plus grand nombre. Les gens qui cherchent une montre passe partout pourront donc la porter sans trop de soucis durant la vie de tous les jours.

Le boitier fait 40.5 x 37.5mm ce qui est très raisonnable. C’est d’autant plus important que cela permet de ne pas avoir une montre trop grosse au bras – ce qui est quand même une tendance depuis quelques années. A mon avis, c’est le bon compromis.

Bonne nouvelle : avec 9,5 mm d’épaisseur, cette montre est plus fine que la première version (qui faisait 11,5 mm).

L’écran e-paper

pebble-timepLe nouvel écran couleur est la grande nouveauté de cette Pebble Time.

Le test met d’ailleurs en avant sa technologie : l’e-paper.

Il ne s’agit donc pas d’un écran éclairé (LCD ou OLED) comme on trouve que les montres Android Wear ou Apple Watch.

Les couleurs sont plus ternes, mais ce type d’écran à un avantage indéniable : il ne consomme presque pas d’énergie. Du coup, même si l’écran est un peu moins lisible, l’autonomie elle est extraordinaire !

Mais ce n’est pas tout…

En effet, l’utilisation de ce type d’écran permet de le laisser allumer tout le temps. Oui, votre montre affichera l’heure en permanence ! Vous n’avez donc pas besoin d’appuyer sur un bouton ou de faire un drôle de mouvement avec votre bras pour voir l’heure.

Le fait que l’écran soit allumé en permanence est un très gros plus par rapport à la concurrence.

L’écran est aussi protégé par un verre du type Gorilla Glass 2.5D ce qui devrait le protéger correctement.

Par contre, l’écran est un peu petit. Avec ses 1,25 pouces, on aurait aimer un écran un peu plus grand. Surtout qu’au final, il parait assez petit sur le boitier de la montre.

L’écran n’étant pas tactile, il faudra utiliser les boutons sur le côté du boitier pour naviguer dans les fonctions. Les boutons sont faciles d’accès et répondent bien.

Si l’absence d’écran tactile ne pas pas plaire à tout le monde, cela signifie aussi qu’il est possible de manipuler les fonctions de la montre connectée sans la regarder. C’est utile pour éteindre une alarme (par exemple).

Un port de rechargement intelligent

Cette Pebble Time ne se recharge pas comme sa grande sœur.

Pebble_Time_rechargementVous trouverez donc à l’arrière de la montre, deux connecteurs métalliques qui permettent d’utiliser un chargeur.

Le câble du chargeur est aimanté et s’adapte donc facilement à l’arrière de la montre. On regrettera l’utilisation d’un chargeur propriétaire (au lieu du mini-usb par exemple) même si celui-ci permet quelques avantages.

Mais, ce port de chargement va aussi permettre l’utilisation de « smartstraps » ou  « bracelet intelligents« .

Il s’agit d’enrichir les fonctionnalités de la montre connectée avec un bracelet NFC, un bracelet GPS, etc.

Pour le moment, ces bracelets ne sont pas disponibles, mais c’est intéressant de voir qu’un système a été prévue. La Pebble Time est donc une montre connectée évolutive.

Le logiciel

Comme pour tout autre montre connectée, la Pebble Time doit communiquer avec votre smartphone.

L’avantage de la montre c’est qu’elle est compatible avec iOS (iPhone) et Android. La synchronisation avec le téléphone semble très simple et ne devrait pas poser de problème.

Au niveau des logiciels, la Pebble Time est compatible avec les 6500 applications Pebble déjà disponibles. La montre est donc rétro-compatible avec les applications de la Pebble originale monochrome.

Si les applications sont compatibles, le système de la Pebble Time est tout nouveau. Il est basé sur la notion de « timeline ».

Ainsi, toutes les informations des applications que vous avez apparaissent dans cette « ligne de temps ». Vous pouvez consulter ce que vous avez fait hier et ce que vous ferez plus tard dans la journée (ou dans la semaine), simplement en pressant sur les boutons de la montre.

Par exemple :

En appuyant sur le bouton « arrière », vous verrez non seulement vos rendez-vous de la veille mais aussi le score les résultats sportifs de la veille si vous avez une application qui le permet.

En appuyant sur le bouton « avant », vous verrez vos rendez-vous de demain, mais aussi les prévision météo pour lendemain.

Voici une vidéo en français qui explique un peu comment cela fonctionne (sur la fin) :

Bien sûr, vous avez toujours accès aux applications que vous pouvez ouvrir via un menu qui liste toutes celles qui sont installées sur votre Pebble Time.

Par défaut, vous avez accès à ces quatre applications :

  • Notification : permet de voir les dernières notifications de votre smartphone
  • Alarms : permet de définir des alarmes
  • Watchface : permet de changer le cadran de votre montre connectée
  • Music : c’est une télécommande pour le lecteur de musique de votre smartphone

Vous pouvez ensuite vous rendre dans l’App Store Pebble pour installer de nouvelles applications.

D’après le constructeur, vous devriez pouvoir ajouter une cinquantaine d’applications ce qui devrait être suffisant.

Mais, il y a une limitation : vous ne pouvez utiliser qu’une application de mesure d’activité (« activity tracker ») à la fois. Si vous en avez plusieurs, il faudra sélectionner celle qui sera utilisée pour compter vos pas.

La réception des messages

Vous pouvez afficher les SMS sur votre montre mais ce que vous pouvez faire ensuite dépend de votre smartphone.

Si vous avez un iPhone : vous pouvez seulement lire les messages et les effacer.

Si vous avez un Android :

  • vous pouvez y répondre en utilisant un message pré-rédigé (sélectionné depuis une liste)
  • vous pouvez répondre en dictant (avec votre voix) un message. La montre va traduire le message en texte et l’envoyer.

Les fonctions vocales semblent fonctionner assez bien en anglais. D’après les responsables de chez Pebble, cette fonctionnalité devrait aussi arriver sur iPhone…

Performances, autonomie et expérience globale de la Pebble Time

La Pebble Time est réactive, plus que la concurrence.

Ainsi, elle semble plus rapide que l’Apple Watch qui a déjà été critiquée pour ses ralentissements.

Mais, le plus intéressant c’est l’autonomie de la montre : elle tient sans problème une semaine complète d’utilisation normale.

En utilisation intensive, il est possible qu’elle ne tienne que 5 ou 6 jours. Mais c’est déjà un résultat exceptionnel par rapport à la concurrence qui arrive difficilement à tenir deux jours.

Le fait que l’écran soit en permanence allumé est aussi un très gros plus par rapport aux autres montres.

Conclusion

Pebble_Time_Apple_WatchCette Pebble Time est donc une bonne montre connectée même si ses fonctionnalités sont encore un peu limitée (surtout sur iPhone).

Son aspect n’est pas non plus très attirant. A côté de l’Apple Watch, de la Moto 360 ou de la LG G Watch R (au même prix ou presque), on sent qu’elle n’est pas à son aise visuellement.

Mais, son écran « toujours ON » et son autonomie très importante en font un bon candidat pour la personne qui souhaite juste avoir quelques informations sur son poignet et ne pas avoir à se soucier de recharger sa montre tous les jours.

Bref, je trouve cette Pebble Time très sympathique ! Et vous ?

Cet article a été posté dans la catégorie Montres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *