Apple toujours muet sur les ventes d’Apple Watch

Apple derrière RolexLes observateurs l’ont tous remarqué : Apple ne communique toujours pas sur les ventes de sa montre connectée. Voici pourquoi !

Lors de la keynote, qui a levé le voile sur l’Apple Watch Series 2, Apple a seulement mentionné un chiffre étonnant : Apple est devenu le deuxième fabricant de montres après Rolex si l’on compte uniquement l’argent rapporté

Mais qu’est-ce que cela signifie exactement ?

Apple est donc derrière Rolex si on considère l’argent rapporté par ses montres. Quand on sait que Rolex vend des montres à plusieurs milliers d’euros. Sa production est estimée à 780 000 unités par an. Oui, moins d’un million. Pourtant cela suffit à la marque suisse pour dégager d’importants bénéfices.

Ces bénéfices viennent de la marge dégagée par Rolex sur chaque montre. Or, c’est exactement la stratégie choisie par Apple : vendre peu de montre, mais en tirer le maximum de profits.

Tout cela nous explique exactement pourquoi Apple ne communique pas sur les ventes de sa montre : certes, elle rapporte de l’argent (et est leader sur le marché de la montre connectée), mais c’est uniquement grâce à la marge dégagée sur chaque vente.

En termes de nombre d’unités, Apple ne pourrait pas communiquer le chiffre – qui doit être à peine de quelques millions – car la comparaison ne serait vraiment pas flatteuse si on la compare avec les autres produits de la marque. En 2016, Apple a ainsi franchie la barre du milliard d’iPhone vendus.

Apple Watch Series 2 : le modèle de la dernière chance

Mais, clairement, une position de bon second, derrière Rolex, ne semble pas satisfaire les gens de chez Apple.

Depuis l’iPhone, ils ont toujours cherché une place de leader. Or, la stratégie autour de la montre connectée change petit à petit.

Ainsi, elle est passée d’accessoire de mode à outil pour les sportifs et les gens qui veulent prendre soin de leur corps puisque le nouveau modèle est étanche et cherche à séduire les nageurs en plus des coureurs.

Il s’agit d’un changement de stratégie subtile, qui n’a toute fois pas échappé à la presse (lire ici par exemple chez Forbes).

Apple étant battue sur le domaine du sport par Fitbit et ses bracelets connectées, elle est aussi battue par Rolex sur le secteur de la montre de luxe et de mode.

Clairement, la situation d’Apple est compliquée et sa nouvelle stratégie concernant l’Apple Watch promet d’être scrutée par les observateurs.

Ainsi, en cas de nouvel échec sur le secteur de l’objet connecté pour sportifs, quelle nouvelle stratégie reste-t-il à Apple ? A part bien sûr, laisser tomber le produit comme ils le font petit à petit avec l’Apple TV…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *