Applications pour montre connectée : un concept qui ne séduit pas

Alpina Seastrong montre connectée suisse

Alpina Seastrong montre connectée suisseLa montre connectée telle qu’imaginée par Apple, Pebble ou Google, peine à séduire les consommateurs. Cependant, ceux-ci plébiscitent les montres connectées hybrides, plus simples, mais sans application.

Les derniers chiffres prévisionnels de IDC montre qu’une belle croissance est attendue en matière de ventes de montres connectées pour 2017.

Cependant, derrière ces chiffres intéressant se cache une réalité à deux niveaux :

  • les montres hybrides cartonnent
  • les montres connectées avec applications peine  convaincre le plus grand nombre

Contrairement aux montres comme l’Apple Watch ou la Samsung Gear S3, une montre hybride est avant tout une vraie montre dans sa forme la plus simple.

samsung gear S3Généralement pourvue d’aiguilles, rien ne la distingue d’une montre quartz basique. Pourtant, un petit module électronique permet de la connecter à son smartphone pour obtenir notifications et informations sur sa santé (via un traqueur d’activité physique et de sommeil présent dans la montre).

Le modèle le plus connus est la Withings/Nokia Activité, mais de nombreux fabricants suisses et français propose maintenant ce type de montre.

L’avantage de ces montres hybrides vient avant tout de leur simplicité d’utilisation. Mais, leur autonomie est aussi importante. Un pile se change tous les 6 à 24 mois, en fonction des modèles.

Même si une Apple Watch fait plus de choses (notamment grâce à l’installation d’applications), sont autonomie de 24h freine ses usages. Il faut en effet s’assurer d’avoir le chargeur et une prise de courant à porté de main dès qu’on part. C’est donc peu pratique.

Un facteur non négligeable et lié au développement des montres hybrides vient du fait qu’elles sont souvent fabriquées et distribuées par les mêmes marques que les montres traditionnelles (voir la Frédérique Constant, Alpina ou Fossil).

Gamme de montres connectées Fossil Q GrantCes marques bénéficient d’un réseau de distribution bien en place ce qui permet de rendre disponible ses montres beaucoup plus facilement. Une tactique que les marques comme Samsung ou Apple ne peuvent pas appliquer puisqu’elles ne disposent pas du tout du même réseau de distribution.

Les chiffres de IDC montrent que les montres connectées hybrides et plus simples gagnent du terrain (voir ci-dessous) :

D’autre part, la stratégie d’Apple qui a consisté à impliquer les développeurs d’applications à produire pour l’Apple Watch semble avoir du plomb dans l’aile.

Il y a encore quelques semaines, des grands noms du high-tech avaient décidé de se retirer de l’Apple Watch en supprimant leurs applications. (voir ici)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *