BLOCKS : la montre modulaire sur Kickstarter

montre BLOCKS et quelques modulesLa montre connectée BLOCKS propose un univers connecté innovant autour d’une montre modulaire à l’extrême.

Le concept derrière BLOCKS est très intéressant : il s’agit d’une montre dont le bracelet est composé de différents modules. Chaque module propose une fonctionnalité.

Le boîtier de la montre est rond et très classique. Il est doté d’un écran tactile et d’un système d’exploitation « maison ». Les applications ne seront donc pas compatible avec Android Wear et Apple Watch. Les concepteurs nous promettent une autonomie de 1,5 jours…

En assemblant les différents modules pour créer son bracelet, on créée aussi un ensemble de fonctionnalités autour de sa montre.

Ainsi, un module pourra être une batterie supplémentaire, tandis qu’un autre sera un cardiofréquencemètre puis encore un autre fera office de tracker d’activité ou de GPS.

Clairement, c’est vous qui choisissez ce que votre montre pourra faire pour vous !

On peut donc acheter uniquement les modules dont on a besoin et les remplacer par la suite, ou ajouter de nouvelles fonctionnalités lorsqu’elles sortiront.

On est assez proche du fonctionnement d’un ordinateur personnel type PC pour lequel on choisi sa taille d’écran, la capacité de stockage du disque dur, le lecteur CD (ou DVD ou Bluray), etc.

Un projet contre l’obsolescence programmée ?

montre connectée BLOCKSOn s’interroge encore beaucoup sur le devenir des montres connectées comme l’Apple Watch dans quelques années.

Est-ce qu’elles pourront donner l’heure ? Est-ce qu’elles seront utilisées encore plusieurs années ? Comment fera-t-on pour gérer le remplacement des batteries ? etc.

BLOCKS tente de répondre partiellement à ces questions. En effet, il devrait être possible de remplacer un élément défectueux de la montre.

De même, si un nouveau module plus performant arrive sur le marché, on pourra toujours remplacer l’ancien en achetant seulement le nouveau.

Combien cela coûte ?

les modules de la montre BLOCKSSur le papier c’est bien beau, mais combien coûte une montre BLOCKS ?

Tout d’abord, il faut distinguer deux éléments de la montre :

  • le BLOCKS Core : c’est le coeur du système et le boitier de la montre. Il est indispensable (évidemment)
  • les modules BLOCKS : ils s’assemblent pour constituer un bracelet autour du « core »

Pour le moment, le nombre de module est limité :

  • le module de batterie : augmente l’autonomie de 20%
  • le module aventure : permet d’avoir des informations sur la pression atmosphérique, l’altitude et la température
  • le module NFC : va permettre les paiements sans contact
  • le module GPS : pour avoir des informations sur sa position

D’autres « blocs » sont également prévu : une lampe LED, la lecture d’empreinte digitale, emplacement pour une carte SIM (et fonctions téléphones donc), un module d’analyse de la qualité de l’air, un module camera / appareil photo, etc.

De nombreux développeurs ont déjà signé pour apporter des applications sur la plate-forme.

Donc les prix…

BLOCKS core : la montre sans ses modulesLe BLOCKS core est à $195. Pour ce tarif vous n’aurez donc que les fonctions « core » :

  • notifications
  • tracker d’activité

Ensuite, et compagne Kickstarter oblige, il y a d’autres packs, mais il faut actuellement compter entre $250 et $300 pour obtenir le BLOCKS Core et 4 modules au choix.

Bien sûr, il s’agit d’un tarif spécial Kickstarter, à sa disponibilité on peut parier que le prix sera plus élevé. Je mise sur ce genre de tarif :

  • $250 pour BLOCKS Core
  • $30 pour chaque module

Comme on le voit, le prix n’est pas forcément attractif pour cette montre connectée.

Disponibilité en 2016

Pour le moment, la montre n’est pas disponible. Les versions commandées lors de la campagne Kickstarter seront livrées (normalement) au printemps 2016.

Mais, compte tenu des retards assez habituels sur ce genre de projet, on peut parier qu’elles n’arriveront pas avant l’été.

Donc, on peut encore attendre longtemps avant de voir apparaître ces montres dans nos magasins…

D’ici là Google et Apple ont encore de beaux jours devant eux pour tenter de s’imposer toujours un peu plus sur ce marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *