Montre connectée Mondaine Helvetica 1 Smartwatch

mondaine-smartwatch-2Après Frédérique Constant, c’est Mondaine qui s’approprie l’univers de la montre connectée pour le décliné à sa sauce avec la Mondaine Helvetica 1 Smartwatch. Et ce n’est pas pour me déplaire !

Quelle période incroyable : alors qu’on pensait que Apple allait « plier » la concurrence avec son Apple Watch, celle-ci n’a fait que renforcer le dynamisme de cette industrie.

La Mondaine Helvetica 1 Smartwatch en est le parfait exemple. Cette marque suisse, spécialisée dans l’horlogerie ferroviaire (elle équipe les gares suisses), n’était pas attendue sur le terrain de la montre connectée.

Et pourtant, cette version connectée de la gamme Helvetica (du nom de la célèbre police de caractères) a de quoi séduire.

mondaine-helvetica-smartwatchTout d’abord, c’est son style qui frappe. La police de caractère Helvetica est bien présente sur le cadran et les aiguilles sont simples. Le style est épuré mais la petite seconde et son écriture rouge tranche avec le reste. Clairement, cette montre n’est pas pour tout le monde et reste bien dans le style Mondaine.

Une montre connectée trop simple

mondaine-Helvetica-1-SmartwatchLe système connectée n’est pas contre pas du tout original. Il s’agit du même système que celui de la montre Frédérique Constant (lire ici le test) : MotionX.

On a donc un suivi de l’activité physique et une synchronisation avec une application smartphone dédiée et… rien de plus. C’est donc simplement un tracker d’activité physique. On n’aura malheureusement pas de notifications venant de son smartphone.

Un prix attirant en édition limitée

Il s’agit d’une montre suisse, le prix est donc en conséquence : $850 actuellement sur le site américain.

Il s’agit quand même d’une belle somme, mais qui est compensée par le fait qu’il s’agit d’une édition limitée à 1957 exemplaires (date de création de la police de caractère Helvetica).

Conclusion : un style sans commune mesure

mondaine-smartwatch-3Personnellement, je suis fan du design Mondaine. Ceci étant dit il semble clair que si je devais investir dans un tracker d’activité classe, je me dirigerais sans problème vers cette Mondaine.

Pour finir, vous pouvez lire ce test en anglais : wearables.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *