Pourquoi la Montre connectée ne cartonne pas

question_ideogramLes montres connectées sont là depuis quelques années et pourtant, on en parle encore peu. Pire, il semble qu’en dehors d’Apple qui communique beaucoup, les autres fabricants restent plus ou moins tranquille en cette fin d’année 2014…

Dans cet article je vais essayer de lister les principaux problèmes qui empêchent les montres connectées de cartonner.

Un manque de communication

microsoft-band-usageTout d’abord, vous avez peut être remarqué les différentes publicités télévisuelles qui passent pour Noël.

On trouve toutes sortes de produits dans ces publicités : des smartphones, des rasoirs, des tablettes, des PC, des jouets, etc.

Si la viabilité et l’efficacité d’une publicité TV se discute, cela reste quand même un bon indicateur du niveau de confiance des industriels.

Si Apple passent beaucoup de pubs pour l’iPhone 6 et le MacBook Air, c’est que l’entreprise est confiante et pensent à écouler beaucoup (et donc rentabiliser sa campagne de communication).

Vous l’avez compris : on ne voit pas de publicité pour les smartwatches dans les médias grand publics. Il est donc impossible pour le grand public, non technophile, de prendre conscience de l’existence de ce type de produit. Au mieux, il en trouvera dans un rayon de son magasin préféré. Et encore, il faut qu’il soit curieux !

Si les constructeurs de montres connectées ne communiquent pas, il sera difficile d’en vendre beaucoup.

La stratégie adoptée semble être celle de l’occupation de terrain pour un marché de niche. Donc, Samsung, Motorola et LG lance des produits pour tester la réponse des consommateurs. Ce n’est pas important s’ils perdent de l’argent et s’il n’en vendent pas des masses.

Ce qui est important pour ces marques c’est d’observer la réponse des consommateurs et de réagir par la suite.

Il faudra donc attendre Apple et observer comment la marque compte lancer son produit. D’après les premières informations qu’on possède, le lancement devrait être massif puisqu’on parle de 30 millions d’unités mises sur le marché.

Pas de fonctionnalité indispensable

pebble-montreLes montres connectées peuvent faire beaucoup de choses. Malheureusement, elles font à peine mieux que les smartphones et rien de plus (ou si peu) que les montres sportives classiques ne savait déjà faire.

Il manque donc la « killer app » qui va permettre à tout le monde de faire « wahou » en voyant la montre de son voisin.

Apple avait réussi cela en montrant qu’il était parfaitement possible de naviguer sur Internet et de vérifier ses emails comme à la maison depuis un téléphone de façon très simple avec son iPhone.

Cependant, aucune vraie application inventive et originale n’a vu le jour pour le moment. Là encore, les regards sont tous tournés vers Apple et sa smartwatch.

Un choix déjà difficile

applications-android-wearC’est paradoxal, mais il y a déjà un encombrement de smartwatches. Cette fin d’année à vu sortir de nombreux modèles et c’est peut être déjà un peu trop !

En effet, il s’avère difficile de différencier les montres Moto 360, LG, Gear S ou Basis Peak pour le commun des mortels. Au final, on se retrouve à comparer les designs et non les fonctionnalisées.

Or, les montres connectées se veulent avant tout des appareils fonctionnels qui rendent service au quotidien (via des notifications, des alertes, des applications qui simplifie la vie, etc.).

D’où ce paradoxe : les fonctionnalités se ressemblent et – au final – perdent un peu le consommateur.

Le problème semble venir de Android Wear. Ce système est sorti très tôt et permet de faire beaucoup de choses. Cependant, contrairement à sa version smartphone, il manque encore une forte communauté de développeurs capables d’inventer de nouveaux usages.

Alors que le marché n’est pas encore bien lancé, les constructeurs ont choisi de sortir des produits peu différenciant et semant la confusion.

La batterie

moto 360 testTous les problèmes que je viens d’évoquer ne concerne que la vision grand public de la montre connectée.

Il est pourtant évident qu’il y a des amateurs d’objets connectés et high-tech qui sont parfaitement informés.

Cependant, il reste un problème de taille : la batterie.

Actuellement, les meilleurs smartwatches peuvent tenir environ une semaine complète avec une recharge de batterie. Certains montres Casio qui peuvent seulement afficher des notifications d’appel tiennent plus longtemps.

Mais, la grande majorité des montres connectées ne tient qu’un jour ou deux en utilisation classique.

Apple, n’a même pas cherché à faire mieux puisque les récentes déclarations de Tim Cook font penser que la montre ne tiendra qu’un jour.

Beaucoup de personnes ne sont donc pas près de franchir le pas tant que l’autonomie de leur montre sera aussi ridicule.

La montre est un objet passé de mode

longinesIl se vend environ 13 millions de montres en France chaque année.

Pourtant certains n’hésite pas à penser qu’il s’agit d’un objet du passé. Pour ces personnes, les arguments sont imparables :

  • c’est un objet encombrant qu’il faut avoir au poignet,
  • c’est un objet désagréable à porter,
  • les smartphones donnent déjà l’heure.

Même si je me dois de rapporter ces éléments, je ne suis bien sûr pas du tout d’accord avec ces arguments. Mais, auprès de la jeune génération (les 10 – 20 ans), je peux concevoir que la montre soit un objet du passé.

Or, si cela s’avère exacte, cela voudrait dire que cette génération ne voudrait pas d’une montre connectée non plus. Le marché de la smartwatch pourrait alors s’effondrer dans quelques années quand ces jeunes seront en âge de consommer des objets high-tech haut de gamme.

Mais… nous n’en sommes qu’au début

apple watch avantageL’année 2014 touche à sa fin et l’année 2015 viendra sans doute changer les choses.

Avec sa montre connectée, Apple pourrait bien montrer le chemin aux autres constructeurs qui cherchent encore comment présenter leurs produits (et comment se différentier).

Cependant, si Apple échoue, l’avenir des smartwatches pourrait être bien plus sombre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *