Samsung Gear S : la meilleure montre connectée ?

Samsung Gear S

montre connectée Samsung Gear SUne première review (test) de la Samsung Gear S vient de faire son apparition sur la toile. Et l’appareil semble très bon !

Ce test a été publié sur le site Samsung Tomorrow qui, sans être affilié à la marque, se concentre sur les tests et l’actualité du matériel Samsung.

Compte tenu de la spécialisation du site, on ne s’attend pas forcément à une grande impartialité, mais force est de constater que ce premier test est très encourageant.

Tout d’abord, voici un petit rappel des spécifications de la montre connectée : écran 2 pouces, 512 Mo de RAM et connexion 2G/3G incluse dans le boitier. Il s’agit d’une montre qui fonctionne avec le système Tizen (un dérivé d’Android conçu par Samsung). Elle fonctionnera donc conjointement avec un appareil Android si besoin et Samsung de préférence. (lire cet article pour en savoir plus)

applications montre Samsung Gear SLa montre s’avère quand même très imposante au poignet de la personne qui réalise ce test. Personnellement, elle est trop imposante pour moi qui préfère les appareils un peu plus discrets.

Le test est surtout concentré sur les fonctions « stand alone ». Dans ce cas de figure, la Gear S fonctionne sans voir recourt à un smartphone : il suffit de brancher sa carte SIM dans la montre !

Pour envoyer un SMS, il est possible d’utiliser Samsung S Voice ou le clavier. Contrairement à ce que je pensais, le clavier s’avère fonctionnel malgré la petite diagonale de l’écran.

clavier-gear-sIl est aussi possible d’utiliser S Voice. Dans ce cas de figure, la smartwatch va reconnaître votre voix et écrire ce que vous lui dictez. D’après le test, il est nécessaire d’apprendre certaines phrases clés pour bien utiliser S Voice. Sans cet apprentissage, l’expérience est jugée plutôt mauvaise. Mais c’est finalement assez logique et c’est aussi le cas pour « Ok Google » et Siri…

Comme la Samsung Gear S est une montre, elle propose des cadrans assez réussis par défaut. Je préfère ceux qui représentent une montre analogique.

cadrans sur montre Samsung Gear SL’interface est intuitive et fluide. Sur ce point le testeur se veut rassurant. L’écran tactile fonctionne bien et il est toujours facile de s’y retrouver dans les menus. Le « swipe » est aussi possible d’un simple glissé de doigt.

En ce qui concerne les applications intégrées, la montre de Samsung possède beaucoup de capteurs : podomètre, baromètre, GPS, capteur d’UV et moniteur de rythme cardiaque.

Forcément, la Gear S trouvera toute son utilité chez les sportifs qui cherchent une montre autonome pour les sorties légères sans smartphone.

C’est l’application S Health de la montre qui va vous aider dans vos exercices physiques et vous accompagner durant vos entraînements. Il y a aussi d’autres applications intégrées (comme une concernant le New York Times) et d’autres seront prochainement disponibles au téléchargement.

Chez Samsung on a aussi fait attention à la consommation en énergie de la Gear S. C’est souvent un point très gênant pour les montre connectée : l’autonomie doit être suffisante pour une utilisation quotidienne.

Un mode d’économie d’énergie est donc disponible sur la montre. Ce mode transforme l’écran et n’affiche sur du noir et du blanc et désactive toute fonctionnalité superflue (mais on pourra toujours recevoir des messages, notifications et appels).

Globalement, le test indique qu’il s’agit d’un bon produit. Mais est-ce suffisant pour en faire la meilleure montre connectée du moment ? Pas si sûr, l’autonomie n’est pas clairement mentionnée et elle pourra s’avérer décevante. Pourtant, c’est clairement un appareil séduisant pour les amoureux des wearables qui souhaitent rester connecté en permanence !

Le test : Samsung Tomorrow.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *