Swatch : les attaques contre Apple se multiplient

Swatch-TouchSwatch attaque sa rentrée en s’en prenant ouvertement à Apple. Dans une récente interview, son PDG – Nick Hayek – a qualitifé l’Apple Watch de jouet. Une nouvelle attaque qui en dit long sur les enjeux liés aux montres connectées.

L’interview publiée dans le journal Tagesanzeiger.ch , nous éclaire un peu sur la stratégie du groupe Swatch en matière de montre connectée.

Nick Hayek a donc réaffirmer la position de Swatch : l’entreprise fabrique des montres, pas des jouets ou des ordinateurs :

« L’Apple Watch est un jouet intéressant, mais pas une révolution. […] Nous faisons des montres, pas des ordinateurs pour le poignet. »

De même, c’est la stratégie globale des entreprises qui fabriquent des montres connectées qui est remise en question par le PDG de Swatch :

« Même après le lancement par Samsung, Sony et Apple de montres connectées, celles-ci ne jouent pas un rôle important. […] Les grandes batailles sont menées au niveau des ventes de smartphones« 

Comment lui donner tord ? Il est vrai que le succès des montres connectées est encore confidentiel.

Mais est-ce que Swatch ne joue pas un peu trop la confiance ? L’entreprise avance doucement sur le segment des montres connectées, comme le montre son plus récent modèle : la Swatch Touch Zero One.

Swatch-Touch-Zero-One-Beach-ablogtowatch-1Mais Swatch a plus d’un tour dans son sac puisque l’entreprise prépare aussi un nouveau modèle de montre connectée (sans doute dérivé de la Zero One).

En effet, elle a récemment déposer la marque « Swatch One More Thing » (lire ici sur Numérama). L’expression « One More Thing » fait partie de l’univers Apple : elle clos parfois les présentations (keynotes) de l’entreprise pour annoncer une nouveauté.

one-more-thing-jobsSwatch joue clairement le clash frontal avec Apple. Depuis quelques semaines les provocations se multiplient. Apple reste cependant silencieux pour le moment.

Et, a priori, le groupe a tous les atouts en main pour se le permettre. Avec des ventes records de montres années après années, le Groupe Swatch peut aussi compter sur ses marques Omega, Tissot ou Longines pour développer une nouvelle vision de la montre connectée, qui sera forcément différente de celle d’Apple et de Google.

Je sens que cette fin d’année va être épique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *