Un mini smartphone au poignet n’est pas ce que les gens veulent

polar m600Après ces incroyables dernières semaines, je pense qu’il faut se poser quelques instants. Est-ce que les montres connectées telles que l’Apple Watch et la Samsung Gear S3 ont un avenir radieux ?

En effet, tout porte à croire que le concept pensé pour déporter certaines fonctions du smartphone sur son poignet ne soit pas la solution.

Ce qui ne va pas

Alors que les smartphones ont tendance à grandir avec des diagonales d’écran de plus en plus grandes, pourquoi les gens auraient besoin d’un mini-smartphone sur le poignet ?

C’est une vraie question à laquelle les fabriquant de montres connectées cherchent à répondre.

Apple, Smasung, Motorola, Asus ou Fossil ont choisi de proposer des montres avec un écran tactile pouvant exécuter de nombreuses applications.

Mais soyons honnêtes : pourquoi afficher un plan du quartier minuscule sur un écran de 1,3 pouces alors qu’il suffit de sortir son téléphone de sa poche pour avoir un plan plus détaillé sur un écran de 4 à 5 pouces ?

On ne peux que constater que des fonctions comme l’affichage de photos, de vidéos, la cartographie, etc. n’ont pas leur place sur un cadran de montre. Pire, l’usage qu’on en fait est largement moins bon que celui qu’on peut avoir sur smartphone.

Pourquoi les gens achèteraient quelque chose qui fait moins bien les choses ?

Ce qui fonctionne

Heureusement, il y a des choses qui fonctionnent bien.

Par exemple, j’ai pu constater que certaines notifications sont appréciées. L’affichage du nom du correspondant (ou son numéro de téléphone) sur l’écran de la montre connectée lorsqu’on reçoit un appel est apprécié.

En effet, cela évite de sortir le téléphone de sa poche seulement pour voir qui cherche à nous contacter.

Mais, ce qui fonctionne le mieux c’est encore les capacités de traqueur d’activité physique et de sommeil de ces montres connectées.

Ce n’est donc pas un hasard si on a vu des modèles de montres connectées classiques déclinés en version sport en 2016 : Samsung Gear S2 Sport, Moto 360 Sport, etc.

Même Apple a revu intégralement sa communication pour axer d’avantage le message sur les capacités sportives de son Apple Watch.

Conclusion : un produit qui se cherche encore

Clairement, l’avenir des montres connectées qui ressemblent à un petit smartphone est incertain.

Pour les constructeurs, c’est bien du côté des capteurs d’activités physique qu’il faut aller chercher et convaincre les clients.

Je pense donc que dans un futur très proche, n’importe quelle montre connectée devra au moins proposer un bon système permettant aux sportifs et amateurs de fitness de s’entraîner correctement avec leur montre. Dans le cas contraire, ils iront forcément chercher des appareils plus spécialisés comme ceux de Garmin ou Fitbit.

Cet article a été posté dans la catégorie Divers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *