Ventes Apple Watch : ce qu’il faut savoir pour le moment

L_iPhone_original_et_l_Apple_Watch_se_ressemblent_étrangement.09Les premières estimations des ventes de l’Apple Watch donnent des chiffres intéressants mais loin d’être excellents…

Quelques semaines après sa sortie, force est de constater que le buzz qui entourait l’Apple Watch est un peu retombé. Ce qui intéressent tout le monde ce sont les ventes !

Or, Apple n’a pas communiqué dessus pour le moment. Il est possible qu’on doive encore attendre plusieurs mois avant d’avoir des chiffres. La seule chose qu’on peut se mettre sous la dent, ce sont des estimations.

Ainsi, on peut lire beaucoup de choses sur le web, mais j’ai décidé de faire une sélection d’analyses et de commentaires (parfois inattendus) des estimations des ventes de l’Apple Watch.

Apple va vendre plus de montres en 60 jours que d’iPhone 1 sa première année

Vous pouvez lire quelques estimations sur Internet : 2 à 3 millions de montres se seraient déjà écoulées au moins d’avril.

Donc en deux mois, on peut tabler sur 6 à 7 millions de montres vendues par Apple.

Or, l’entreprise californienne n’avait écoulé que 5,41 millions d’iPhone la première année de sa commercialisation.

L’Apple Watch fera donc mieux que le smartphone et même si les chiffres de ventes ne sont pas mirobolant, ils restent importants.

Vous pouvez en lire un peu plus ici (en anglais) : Patently Apple.

La montre fashion a déjà un pied dans la tombe et Apple va l’enterrer !

Une nouvelle analyse montre que le marché de la montre fashion ($300 à $600) souffre aux USA en raison du montant de l’euro.

C’est ce segment qui intéresse Apple et le fait que leur montre soit attractive à $349 pourrait faire mal aux marques de montres fashion (je suppose qu’il s’agit là de montres de couturier façon Guess, Boss, etc.).

Il sera peut être difficile pour Apple de se faire un nom dans ce secteur, mais il est clair que cela pourrait faire pas mal de dégâts auprès des autres marques qui commercialisent des montres entre 300 et 600 euros.

Cette stratégie est intéressante, mais j’ai du mal à comprendre leur positionnement à 18000 euros pour la montre tout en or la plus chère. Il semble qu’il s’agisse donc uniquement d’un argument marketing supplémentaire pour permettre de mieux vendre des montres à $400 ou $500.

Source (anglais) : CNBC.

En cas de bide, ce ne sera pas important pour Apple

AAPL_action_appleEnfin, et c’est une analyse personnelle, même si les ventes de cette montre connectée se révèlent en deçà des attentes d’Apple, l’entreprise à les reins solides.

Avec plus de 70 millions d’iPhone vendus chaque trimestre (plus de 700 000 chaque jour donc), Apple ne craint pas grande chose.

De même, si le démarrage s’avère difficile, de nombreux nouveaux acquéreurs d’iPhone vont forcément avoir envie à un moment ou un autre de se renseigner sur la montre.

Car cette montre est le complément idéal de l’iPhone. Apple aura donc tout le temps d’en vendre par palette entière dans les années à venir.

Finalement, il me semble aussi que l’avenir de l’Apple Watch n’inquiète pas beaucoup de monde autour d’Apple.

D’un côté, les actionnaires n’ont pas été plus émoustillés que cela par les estimations de ventes. Ainsi, l’action Apple est restée stable entre la fin février 2015 et aujourd’hui.

De l’autre côté, la direction d’Apple continuera de commercialiser la montre si elle lui rapporte de l’argent.

Au pire, elle se retrouver avec les « sous-produits » d’Apple comme l’Apple TV ou l’iMac Mini : des machines au catalogue de la marque mais qui sont rarement au centre de l’attention d’Apple ou des médias.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *